dimanche 6 décembre 2020

Une idée pour Sauvez Leda !

 Je fais jouer très souvent le scénario "Sauvez Leda", particulièrement en ligne

Illustration de Jahyra


 Attention, quelques spoilers suivent. Merci aux joueurs de ne pas lire ce qui suit.

samedi 7 novembre 2020

Friponnes Steampunk - Verrou - Une partie triangulaire pas si drôle que ça

 Verrou, c'était le gros méchant de Friponnes RPG version 1.


Une prétendue démocratie  au vote censitaire, avec un gouvernement aux ordres des oligarques (toute ressemblance...), une majorité de la population paupérisée à côté de riches de plus en plus riches (et qui, en bons rupins, n'en ont jamais assez)

Sauf que le jeu se voulant optimiste, il fallait bien que les gentils finissent par gagner. Et que donc les méchants perdent.

A force de se prendre des raclées par les Edrulains et leur alliés, Verrou a fini par s'effondrer. Son économie, basée sur l'expansion coloniale, l'exploitation à outrance des possessions lointaines et un libéralisme à faire pâlir d'envie ce cher Milton (Friedman), a fini par se casser la bobinette : Le besoin croissant de financement du complexe militaro-alchemico-financio-industriel et des divers barbouzes  a fait augmenter les impôts, les riches Verougues se sont de plus en plus exilés à BeauxMâts, Lanareta et Havredoux (où, bien fait pour eux, ils se sont fait allégrement vider les poches lors de la guerre aux oligarques)  pour fuir cette oppression fiscale (prétexte officiel) et surtout pour quitter un pays qui devenait quasi invivable.

Largement financée par quelques mécènes étrangers (naturellement, les Edrulains n'étaient jamais loin), une presse libre, insolente, investigatrice, dont le plus beau représentant était le célèbre Poulet Déchainé du non moins fameux Edgy Zeinel, a fini par ouvrir les yeux de certains et leur convaincre qu'il avait quelque chose de vraiment faisandé au pays du dieu brouzouf.

 

Le massacre en l'an 76 d'une centaine de paysans lors d'une nième révolte de sans-terre, révélée par cette presse, a mis le feu aux poudres.

Parallèlement à cela, la grande purge de l'état-major Verougue en l'année 75, où de nombreuses preuves d'alliance avec différents ennemis, toutes plus fausses mais plus crédibles les unes que les autres, campagne de calomnie magnifiquement orchestrée par Elianelle, a décapité l'armée. Ne sont restés que les incompétents, les crétins et quelques rares idéalistes.

Idée 1 : et qui s'est collé à la diffusion de ses preuves ? A votre avis ?

L'armée était un moyen d'ascension sociale. De nombreux fils de paysans sont montés en grade et, parmi eux, le colonel Oskar Krajilowski, un membre éminent des terribles SSV (les Services Spéciaux Verougues) dont toute la famille a été massacrée lors de la répression par quelques soudards alors qu'elle était relativement innocente.

Le pauvre Oskar a légèrement pété les plombs et a ouvert les armureries à quelques fous-furieux, poussé ses hommes à prendre la direction de l'insurrection et rallié quelques uns de ses copains de promo des écoles d'officiers et de barbouzes.

La guerre civile a enflammé alors toute l'île ainsi que la famine lorsque les paysans ont cessé de vendre leurs productions aux cités qui refusaient de se joindre à la révolution.

Quelques Edrulains assez fous ont essayé de s'en mêler et n'ont pas tardé à prendre la tête de factions audacieuses car si il y a quelque chose que savent bien faire nos ami(e)s en blancs manteaux, c'est foutre le bordel.

Idée 2 : Là, c'est carrément une idée de campagne !

D'autres, plus raisonnables, ont essayé de venir en aide aux innocents (il s'en trouvait bien quelques uns) et à organiser leur exil vers Havredoux ou les territoires Verougues Libres sur Libreterre.

Idée 3 : C'est pas une belle mission pour nos friponnes, ça ? 

Bon Mauvais sang ne saurait mentir et, naturellement, les quelques leaders de la révolution, Kraji en tête, n'ont pas tardé à s'écharper gentiment pour prendre sa direction.

Idée 4 : Et à qui a-t-on demandé de mettre de l'huile sur le feu ? Où de venir en aide aux quelques idéalistes qui méritaient autre chose que la corde ?

Les Borênans ont en profité pour reconquérir la Britaine en 77 et prendre d'assaut Solker, sur Verlande, en 78.

Les révoltés pensaient avoir partie gagné quand, en 81, une nouvelle pièce est apparue sur l'échiquier qui commençait à être sérieusement dégarni : Milena de Serbeck

Trois ou quatre siècles auparavant, Verrou était un royaume. Une petite révolution de palais chassa la famille royale qui partit se réfugier sur BeauxMâts et fit prospérer la fortune emmenée dans le trafic d'esclaves, de substances illicites, la prostitution, le financement de campagnes pirates. Milena, sorte de croisement entre une bombe anatomique, un serpent à sonnettes et un stratège roué, était une descendante de cette famille et très très riche. Elle se déclara reine en exil, finança donc une armée privée, débarqua sur Verrou et proposa ses services aux quelques cités encore debout. Elle trouva un allié précieux en la présence d'Afterk, le nouveau roi de Borêne, qui ne voyait pas d'un si bon œil le triomphe de la révolution, susceptible d'amener le calme chez son meilleur ennemi et un gouvernemen t qui lui serait sans doute hostile.

Certains disent même qu'Elianelle fit le même raisonnement. Les Verougues, trop occupés à se taper dessus entre eux, laissaient le reste relativement en paix et cela convenait à merveille à la Grande Maître aux principes élastiques (oui, sur Libreterre, une maîtresse, c'est toujours autre chose qu'une politicienne).

Idée 5 : Nos Friponnes ont pour mission de mettre des bâtons dans les roues soit des révolutionnaires, soit des royalistes, voire des deux.

La guerre entre les trois factions (les révolutionnaires, les royalistes et ce qui restait du gouvernement officiel) dure encore, pour le plus grand bonheur des adversaires  de Verrou. Et ce n'est pas près de s'achever...

Ce billet est dédié à Gherhartd Sildoenfein, sans raison particulière, 

juste pour lui manifester mon amitié.

(Philippe, tu reviens quand tu veux dans les Folandes...)

jeudi 29 octobre 2020

The Nightstalker : Le nouveau jeu de Stellamaris basé sur FU

 (je ne saurais garantir que l'article qui suit ne comporte pas une certaine part de copinage)

En ce moment, et jusqu'au 7 novembre, a lieu sur Ulule le financement participatif de the Nigthstalker, le nouveau jeu de Stellamaris, un excellent éditeur.

Basé sur FU, le meilleur système de jeu de rôle jamais écrit, il vous permet d'incarner des anges et des démons renégats qui luttent contre Lucifer et ses démons dans le cadre de Natural City, une mégalopole de 2.5 millions d'habitants où je n'aimerai pas aller en vacances.

 On reste assez loin de l'ambiance des jeux de Croc car l'aspect parodique ne semble pas présent.

THE MIGHTSTALKER ROLE PLAYING

Un kit d'initiation très complet permet de jouer dès maintenant, librement téléchargeable ou pouvant être acquis pour 15 € en version imprimée. Comme souvent chez Stellamaris, il y a tout ce qu'il faut pour jouer : les règles, une description suffisante de l'univers, un scénario complet, huit prétirés et je ne résiste pas à l'envie de vous en donner la liste :

  • John Smith – démon médecin
  • Deborah Randall – néphilim, gente dame cambrioleuse
  • Frère Duom – prêtre sombre, exorciste
  • Razetel – ange combattant
  • Grisabella – succube sado-maso, amoureux de sa liberté
  • Aaron Desruisseaux – néphilim, enquêteur du surnaturel
  • Marianne Delcourt, néphilim, enquêtrice de l'occulte
  • Mitch Garson; diseur de bonne aventure, ancien prêtre vaudou

Les règles sont du FU standard et les joueuses qui ont l'habitude de Friponnes RPG ne seront pas dépaysées (sur le plan du système - sur celui de l'ambiance, c'est une autre histoire ;-) )

Voici par exemple à quoi ressemble un PNJ :

Traits physiques : Fort 2 – Agile
Traits mentaux : Meneur – Réfléchi

Spécialisations :

  • combat au corps à corps
  • combat à l'arme blanche
  • combat à l'arme à feu  
  • Stratégie d'attaque

Pouvoir : Forme démoniaque

 Les points de PEPS deviennent des points d'adrénaline, la joueuse en obtient d'autant plus que l'enjeu est fort, mais gare à la descente !

L'univers autour du jeu est très complet : un roman (Le Journal du NightStalker, paru également chez Stellamaris), un comics et même un film !

L'auteur du jeu, Steve "Serpent" Fabry, est également chanteur et musicien et propose dans le cadre de ce foulancement trois CD.

Et si tout cela vous laisse froid, vous pouvez toujours profiter de cette occasion pour acquérir quelques dés FU avec une petite remise.

Quoi, vous êtes encore là?


mercredi 30 septembre 2020

Louvanie Belhumeur a disparu : Financement jour 22

 

Mais, Vork, pourquoi es-tu si malheureux ?

Mais parce que Louvanie Belhumeur a Disparu, tiens !

Et que notre gros loup sentimental, très épris de la dame, de son courage (et du reste de sa personne), a vraiment du mal à s'en remettre.


Pour avoir d'autres superbes illustrations comme celle-ci, il va falloir qu'on grimpe quelques paliers, mes amis.

On ne va quand même pas s'arrêter à cinq ! Il nous reste plein de gens à vous (re)présenter : Loula, Louvanie, Leda,  Edouard, l'affreuse grande méchante (même si elle figure déjà sur la couverture), Wardault, Ursénie, Vic, Aldécius et Korwenn et j'en oublie sûrement.

Rappel : Pour vous faire envie, les premières pages sont là.

Et si vous avez envie d'acquérir l'original de cette magnifique illustration (Format A4, signée par l'illustratrice) qui décorera vos murs de jolie façon, c'est aussi possible !

Si vous avez envie envie de soutenir ce projet, en publiant une news sur votre réseau social préféré (en mode public) ou sur votre site avant le 6 octobre 23:59, vous avez la possibilité de gagner le tome 1 et le tome 2 dédicacés par l'auteur ou par l'illustratrice. Merci dans ce cas de nous mettre un lien dans les commentaires de ce billet.

On a besoin de vous, plus que jamais !


lundi 14 septembre 2020

Louvanie Belhumeur a Disparu : Financement Jour 6

A l'heure où je vous écris, on en est là :

 

ce qui alors qu'on a simplement communiqués sur Facebook, n'est pas un résultat dont il faut rougir.

On a vraiment lancé la communication ce matin, faute de temps pour le faire avant, car le boulot-qui-remplit-notre-frigo en a profité pour repointer son nez avec la subtilité d'un bulldozer dans un joli jardin libreterran.

A ce stade, il y a donc de gros espoirs pour que nous allions au bout de notre foulancement et même que nous parvenions à un des paliers suivants.

Le palier ultime, celui dont nous rêvons (presque) toutes les nuits, ne semble pas non plus inatteignable.

Mais pour ça, mes chers amis des Folandes, on a besoin de vous.

Parce que vous êtes joueurs et nous aussi, Jahyra et moi vous avons concocté une petite loterie sur Facebook qui vous permettra de gagner un des deux tomes dédicacés. 

Une des couvertures auxquelles vous avez échappé... (Crobar de Jahyra)
Une des couvertures auxquelles vous avez échappé... (Crobar de Jahyra)

Si vous êtes allergique à Facebook (ce que je peux parfaitement comprendre), parlez-en sur votre site, blog, forum préféré et glissez-moi un lien vers tout ça en commentaire de ce billet.

Donc, mes chers amis, parlez de nous à tout le monde (en bien !), manifestez votre surprise auprès de vos relations ("Comment, tu n'as pas lu le Cycle de Lauranna et Jahyra ? Mais ce n'est pas possible !"), relayez et partagez. Vous pouvez même souscrire si le cœur vous en dit !

 Tous ceux qui le feront gagneront 24 heures (virtuelles) avec le personnage de leur choix !

Un grand merci !

 


mardi 8 septembre 2020

Louvanie Belhumeur a disparu - Foulancement démarré

 Hé oui, c'est parti !

https://img.ulule.com/display/9bc746bc102ee6fd35cefb40c6e5d0bef669754b/thumbnail/640x360/presales/7/7/6/112677/titre.dkbJnkrcPN3s.jpg?upscale=1

Le financement de Louvanie Belhumeur a Disparu, le Tome 2 du Cycle de Lauranna et Jahyra, a débuté ce matin sur Ulule.

 C'est là :  https://fr.ulule.com/louvanie-belhumeur-a-disparu/

Il y a plus de tout dans ce deuxième opus : plus d'action, plus de méchants vraiment très méchants, plus d'amour, de loups fleur-bleue, de démons, de dialogues percutants, de câlins et d'engueulades.

J'aimerais pouvoir vous dire qu'il y aura plus d'illustrations, mais là, mes amis, ça dépend de vous. Sachez que Jahyra (pas celle des Folandes) en a déjà effectué quelques unes et qu'elles sont magnifiques.

Comme d'habitude, ce financement participatif ne dépend que de vous pour être un succès. Alors partagez, dites-en tout le bien que vous en pensez, souscrivez, achetez-le plusieurs fois pour l'offrir à vos amis.

Stay tuned, bientôt, d'autres nouvelles !


 

dimanche 30 août 2020

Louvanie Belhumeur a disparu - Demarrage du Financement participatif imminent

 


Et oui, Vork et Jahyra (et quelques autres) vont vivre mille péripéties pas toujours joyeuses dans le tome 2 du cycle de Jahyra et Lauranna !

mardi 14 juillet 2020

Longues Oreilles, Idées Courtes - Premier jet terminé !


Fini !

Enfin, je parle de la première rédaction.

Il ne reste "qu'à" relire les deux derniers chapitres, oublier le truc pendant quelques mois, le ressortir, l'imprimer, le relire, saisir les corrections et recommencer.

De toute façon, ce sera pour une sortie en 2021 au plus tôt.

Et maintenant, place à Loups, Peste Et Billevesées, qui devrait conclure ce cycle flamboyant !

Mais auparavant, il est temps de mettre la dernière Main à Louvanie Belhumeur, dont le financement participatif et donc la sortie approchent.


dimanche 28 juin 2020

Friponnes Steampunk - Lanareta - Du rififi dans le Nord

Lanareta est une Cité-Etat au Nord des Folandes, une ville d'artisans et de marchands.

J'en ai brièvement parlé dans un billet il y a 12 ans. Lanareta, c'est un peu l'étape obligatoire quand on se rend dans le Nord. Dans mes parties, j'avais évoqué une ville un peu dangereuse et beaucoup moins agréable que sa grande rivale plus au sud, Havredoux, et pas seulement à cause de son climat où, quand il ne pleut pas, c'est qu'il va neiger.

Carte de John Grümph et d'Horacio -Lost In Brittany- Gonzalez
Lanareta (l'île) est pleine de mines et d'entreprises qui ont besoin de travailleurs manuels costauds et travailleurs. C'est pourquoi on y trouve, poussés par la misère ou l'ambition, beaucoup d'hommes-loups venus de Wolga et de Taurins débarquant de Terra-Furiosa.

Si les Taurins sont en général calmes et paisibles, il n'en va pas, hélas, toujours autant des Wolgans.

Ceux qui viennent à Lanareta sont souvent en rupture avec leur clan, lassés de passer leur vie au (je cite) "cul des rennes" et attirés par l'argent facile. Si la plupart d'entre eux ne font pas trop de vagues, certains se laissent aller à leurs mauvais penchants et, plutôt que la carrière de mineurs, de débardeur, de journalier agricole, embrassent celles du crime le plus crapuleux : rackets, trafic divers, proxénétisme, rapts d'enfants, recouvrement musclé de créances...

Jusqu'au moment où, en 66, l'incident de trop ayant été la goutte acide qui a fait déborder le vase de l'indignation, le comte de Lanareta (le boss local) a décidé qu'il en avait assez et s'est lancé dans une politique extrêmement dure et répressive, confiant la responsabilité de la chose au célèbre mage elfe Eloi Nëss en lui laissant carte blanche.

La guerre, car il n'y a pas d'autre mot, a été rude, sanglante et sans pitié.  L'assimilation des loups à de la racaille malfaisante pleine de puces est devenue un lieu commun, alors que la plupart d'entre-eux ne demandait qu'à vivre et travailler paisiblement.

Bien sûr, les Verougues ont jeté de l'huile sur le feu, n'hésitant pas à fournir par le biais de leurs terrifiants services secrets armes, poudres et poisons aux gangs lupins moyennant finances et services crapuleux en tous genres.

Beaucoup, et pas toujours les plus sympathiques, ont donc quitté cette ville pour Havredoux qui, conforme à sa tradition d'accueil et d'hospitalité, a failli ne pas s'en remettre (j'en parle ici). La guerre a continué de façon larvée, maints quartiers sont devenus des ghettos (de riches ou de pauvres, c'est selon) à la sécurité assurée de façon souvent expéditive par des milices privées pas toujours légales et des gangs carrément mafieux.

Bref, Lanareta n'est pas l'endroit le plus agréable à vivre. Mais comme l'endroit est riche, son port vaste et qu'il reste le grand marché du Nord, dôté de plus du plus grand Nefoport (l'endroit où atterrissent  et décollent les dirigeables) des Folandes après celui d'Havredoux, on y trouve à foison des aventuriers et hommes d'affaires pas toujours recommandables.

Un marché à Lanareta, Illustration de Jahyra
Pour faire venir quelques fortunes, le comte (encore un qui croit à la théorie du ruissellement) a fait preuve d'une imagination fiscale redoutable, à tel point que cette ville est en train d'éclipser BeauxMâts comme haut lieu de la finance et comme ultime refuge de l'oligarchie dans les Folandes.

Elle se pose en rivale d'Havredoux, fournit Takata et Borêne en armes, technologie et technomagie.

L'ambassade edrulaine a été fermée suite à quelques divergences diplomatiques mais les Edrulains sont toujours là. Ils sont simplement plus discrets. Il semblerait qu'à l'initiative d'Elianelle, des rapprochements s'opèrent dans l'ombre, car s'il est une chose (et c'est bien la seule) qui peut rapprocher Libreterrans et Lanaretans, c'est leur haine sans commune mesure de Verrou.

La corruption, bien que discrète, y est omniprésente.

Le gouvernement ne tient que par la police, répressive et violente, et se couche à chacune de ses exigences. L'impunité des gens du guet est à peu près totale.

Bien sûr, comme on reste dans les Folandes, il y a quelques lueurs d'espoir : de courageux aventuriers font régler une certaine forme de justice. Des gens généreux aident les indigents. Les deux sont soutenus par les Edrulains, les seconds par les Loranistes. Oui, les Edrulains sont, dans cette histoire, des deux côtés, sans que la Confrérie, bien sûr, ne reconnaisse officiellement son implication dans les deux alliances.

Racisme, pègre organisée, sombre misère et opulence insolente, trafics en tout genre, société policée, gouvernement aux abois, temps froid et déprimant mais aussi justiciers nocturnes masqués, voleurs au grand cœur, belles âmes altruistes, voilà un beau terrain de jeu pour vos Friponnes !

Comme toujours, vos retours et idées sont les bienvenus.

Cet article est dédié à Cathia R., qui incarne (fort bien) 
une belle Lanaretane au caractère (presque toujours) délicieux.

dimanche 19 avril 2020

Jouer au jeu de rôle en ligne

Si le Jeu de Rôle en ligne n'existait pas, en dehors des conventions, je crois que je ne ferais pas plus de trois parties par an.

Alors que je dois jouer au moins une partie par semaine et plutôt trois en cette période de confinement où ce loisir explose.

Je joue en ligne depuis 2012 et mon compteur roll20 à ce jour le nombre respectable de 961 heures, soit à peu près 11 heures par mois, ce qui doit correspondre à une partie par semaine.

Je mène infiniment plus que je ne joue. J'aime tirer les ficelles, je ne trouve qu'épisodiquement mon bonheur en tant que joueur (quand ce n'est pas le système qui me déplait, je finis par me lasser de l'ambiance ou de l'univers...) et, particulièrement depuis la sortie de Friponnes RPG chez Stellamaris, je n'ai plus de souci pour trouver des joueurs sans que cela soit la bousculade non plus (ou alors, dépêchez-vous de me le dire !)

Je ne vais pas vous expliquer comment on joue, d'autres le font mieux que moi, comme ici (qui évoque les matériels et logiciels nécessaires) ou .

Jouer en ligne me permet de faire découvrir mon jeu (ou d'autres, il m'arrive de mener à autre chose que Friponnes RPG -Et oui !-) à des joueurs de passage mais aussi, et surtout, de jouer sur de très longues périodes. Mon joueur le plus ancien est moi sur la même campagne (avec un changement de personnage, la première ayant décidé de fonder une famille) depuis juin 2014, à 20 ou 25 parties par an, je vous laisse imaginer le nombre d'aventures vécues !

En ligne, on peut jouer souvent, sur des moment assez courts (2H30 à 3H) sans que cela ait un impact trop lourd sur la vraie vie, se laisser aller à la discute si on en a envie, prendre le temps d'une bonne séance de roleplay (combien de soirées sans un seul jet de dés ?), des digressions, de suivre une fausse piste, de prendre le temps d'approfondir une relation entre le joueur et ses compagnons d'infortune ou avec des PNJ, bref, on se laisse aller au gré du chemin, sans œil sur la montre et se laissant aller à quelques digressions par mail entre deux parties si le coeur vous en dit.

Copie d'écran Roll20 - Illustrations de Jahyra, photo trouvée sur le Net

(Note du 28/06 : J'avais écrit lors de la rédaction initiale de cet article "To be continued" mais je ne vois pas quoi rajouter. Ce sera donc tout pour le moment...)

samedi 18 avril 2020

Friponnes Steampunk : Le Principe de Subordination des Elémentaires et ses applications

Comme il est dit dans la page principale de Friponnes Steampunk, l'alchimiste Nyafrou et le naingénieur Harek Thorvaggson, suite à des années de labeur et d'hectolitres de bières engloutis, ont mis au point le PSE, Principe de Subordination des Elémentaires, pour trouver des ressources inépuisables (ou presque) de chaleur et d'eau.


Le "grand" Harek Thorvargson, par Jahyra

Vous mettez un petit élémentaire d'eau dans une bouteille, vous obtenez une bouteille qui se remplit toutes les 6 heures. Vous en mettez deux, un d'eau et un de feu dans une chaudière, ça fait de la vapeur. Et en plus, c'est écolo, ça fait juste un peu de CO2. (Les chimistes et physiciens me contrediront si je dis des bêtises, je ne suis pas un scientifique !).


Vous compressez un élémentaire dans un tube, ça peut permettre de projeter quelque chose très vite et très loin. Bref, les applications ne manquent pas...

Et en pratique, ça donne quoi ? 

Des lances-dards

... pour projeter avec force un dard, un carreau, une bille de plomb, une bille de verre remplie d'un composé alchimique qui fait plein de fumée...

Des vaisseaux aériens

Un élémentaire d'air peut servir à faire tenir en l'air à peu près n'importe quoi, donc un vaisseau, souvent léger. Cela résout un des gros problème des Folandes, à savoir la dangerosité et la longueur des voyages. Compter environ 100 km par heure, un trajet Havredoux-La Tour (sur Libreterre) ne dure plus que 15 heures et Rahajida à Terra-Furiosa à peine 36 !

Bien sûr, un vaisseau volant coûte cher et les voyages ne sont pas à la portée de tout le monde. Les bateaux sont toujours utilisés pour transporter les cargaisons lourdes et les grandes foules. Et qui dit vaisseaux aériens dit usage militaire et ... pirates de l'air !

On peut miniaturiser le tout, y placer une orbe de vision à distance, et obtenir ainsi un magnifique drone au service d'un quelconque service d'espionnage.

De la vapeur à (quasi)-volonté

Et donc des locomotives et des voitures à vapeur,  de la chaleur et de l'eau chaude à en-veux en-voilà... Plus besoin de bois pour les salles de sudation !

Des trucs rigolos !

Des jouets pour tout le monde (dames, messieurs, non genrés, glabres, velus, petits et grands...) avec des élémentaires chauffants combinés avec un peu de vibration mécanique . Ou encore, quitte à faire de la vapeur, prévoir d'adjoindre dans le réservoir quelques potions aux effets émoustillants. Ou, tiens, un petit appareil qui injecte un élémentaire de terre qui bosse main dans la main avec un élémentaire d'air dans un mur, afin de rendre celui-ci transparent à l'occasion (par exemple quand une Dame Borênane prend une douche et que des gens sont de l'autre côté du mur).
Bref, l'annexe du Tome 4 des Principia de Thorvagsson-Nyafrou pourrait être un peu plus amusant à lire que les sombres formules du Principe de Subordination des Élémentaires...

Du côté des méchants

Les affreux développent des principes de techno-sorcellerie qui font des choses que la techno-magie ne peut pas faire (et vice-versa). Par exemple, on prend un esclave, on le sépare son "anima" de son corps (par un sacrifice bien placé) et on utilise cette force vitale pour faire fonctionner une machine (ben oui, c'est un esclave, autant qu'il bosse encore après la mort...). Cela pourrait remplacer la combinaison eau+feu=vapeur, sans faire de vapeur donc en étant plus efficace, plus simple, mais aussi assez chelou pour qui connait la techno-magie normale...

Avec ce principe, on ne peut pas remplir une bouteille d'eau, ou faire des choses simples et utiles au quotidien. Juste des trucs abominables. On peut aussi envisager d'emprisonner un démon au lieu d'un esclave, et là l'idée c'est que c'est encore plus puissant... mais aussi très instable. Ou alors qu'il faille l'alimenter (le démon) régulièrement en puisant un peu de sang ou d'énergie vitale de l'utilisateur de la machine.

Ce qui précède n'est bien sûr que quelques exemples. Je suis sûr que cela va vous donner des idées. N'hésitez pas à les indiquer en commentaires, faites-pas vos timides !

Mais les élémentaires, ils en disent quoi, de tout ça ?

Autrement dit, les élémentaires ont-ils une âme ?
Je n'en suis pas sûr, mais je crois que oui. Je les vois bien farceurs voire un peu fripons. Un élémentaire d'air aimera bien se glisser sous les jupes des dames et des messieurs, un autre appréciera la musique (et les voyages en dirigeable se transforment ainsi en récitals !)

Et, forcément, il y a aura des groupuscules comme le le Front de Libération des Elémentaires Contre le Joug de la Tyrannie Technophile (le FLECJTT) Le Réseau Clandestin Anti-Esclavagiste pour le Respect des Elémentaires (RCAERE)

Leur but est évident ! Il serait amusant d'en faire des groupuscules ambigus, des gens plutôt sympas qui militent pour une noble cause (selon eux, car après tout il peut aussi y avoir des élémentaires heureux de leur job) et on ne peut pas forcément leur en vouloir (un peu comme militer pour la cause animale). Certains pourraient juste essayer de pousser la cause de façon pacifique, d'autres pourraient se radicaliser...

Il y a forcément un code d'honneur parmi tous les initiés, de ne jamais utiliser la techno-magie pour renforcer ou maintenir son propre pouvoir contre autrui, pour détruire la nature ou pour rendre malheureux les gens (loué soit Lokar). Code évidemment foulé au pied par les Borênans, les Vérougues, certains Lanaretans, voire quelques rares Edrulains, ces derniers encouragés en cela par la charmante Elianelle...

Un grand nombre des idées ci-dessus sont empruntés (quand elles ne sont pas carrément copiées-collées) à Nicolas Brodu, Bastien "Acritarche" Wauthoz et Sébastien Torres. Qu'ils en soient très, très, très chaleureusement remerciés !

Dernière mise à jour le 10/05/2020, 21:16

jeudi 26 mars 2020

Friponnes Steampunk - Nouvelles règles de magie

Si la Magie fonctionne plutôt bien dans Friponnes RPG, je trouve intéressant de la faire évoluer pour le rendre un peu plus difficile et aussi de développer le principe qui veut qu’un mage maîtrisant un atout en rapport avec la Magie qu’il utilise soit avantagé : Fronin est un excellent guérisseur parce que c’est avant tout un excellent médecin !

Illustration de Jahyra


Autre inconvénient du système actuel, avec la possibilité de mettre en jeu des points de peps sur des sorts difficiles, les retours de pouvoir sont trop rares à mon goût. Je pense que c’est pourtant une situation sympathique à jouer.

Je veux que les sorts difficiles, avec une haute difficulté, restent difficiles pour tout le monde, y compris des mages de haut niveau.

De plus, je trouve que les notions de coût et de difficulté sont un peu compliquées. Donc, dans cette proposition de nouveau système, on n'a plus qu'une difficulté.

Le sort "Les mains qui guérissent" qui permettait de tout soigner a été divisé en quatre sorts.

Il va de soi que tout ce qui suit n’est que le fruit d’une réflexion et pourra être modifié, voire abandonné si cela nuit à la qualité des parties. Tout ce qui suit est en cours de test dans mes propres campagnes et n’a rien de définitif.

Tout est là, au format pdf

Pour simplifier les calculs, j'ai commis un petit résumé qui tient sur une page A4 Recto-Verso que je vous encourage à utiliser et à distribuer à vos joueurs.


MAJ du 13/04 : Amélioration du tableau de résumé et de la table des matières.

MAJ du 20/04 : Rectification d'une erreur dans le tableau de résumé

MAJ du 28/06 : Quelques modifications mineures, ajout de la règle d'utilisation d'un soin de l'âme pour réduire les conséquences d'un retour de pouvoir et modification des durées d'effet de Dodo les petits

MAJ du 07/11/20: Modifications sur la lecture du résultat du dé et les règles sur la fatigue et le retour de pouvoir

MAJ du 18/11/20 et suivantes : Modifications sur la lecture du résultat du dé et les règles sur la fatigue et le retour de pouvoir. Je procède au fur et à mesure de mes tests à des ajustements successifs.

MAJ du 11/04/2021 : Modifications sur les tableaux sur le retour de pouvoir et la fatigue pour gérer le cas où la difficulté est inférieure ou égale à 0

Dernière MAJ le 11/04/2021 (version 2.2d)

jeudi 19 mars 2020

Livres et jeux téléchargeables gratuits

J'ai entrepris de dresser une petite liste de livres et jeux mis gratuitement à disposition par leurs auteurs et/ou éditeurs à l'occasion du confinement.



Il ne s'agit pas de dresser une liste exhaustive mais d'en profiter pour découvrir de nouvelles choses et de faire un peu de copinage

N'étant pas développeur Web, dans un premier temps, j'ai mis mes données dans une feuille GoogleSheet (les commentaires sont possibles) pour faciliter le partage et j'ai écrit une petite macro Excel pour convertir tout cela en un joli tableau HTML qui est ci-dessous.

Concernant les jeux, Matthieu B. a recensé sur son blog CestPasDuJdR une liste beaucoup plus longue que la mienne, même si la sienne et la mienne ne se recouvrent pas totalement. Sandy Julien en a fait une chouette aussi.

Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas à les mettre en commentaire. N'oubliez pas le lien !

(Dernière MAJ le 18/04/2020 11:16)


Quelques liens glanés sur le Web
Titre Type : Roman, Nouvelles, Jeu, Jeu de rôles -Jdr-, ... Proposé par Public Notes
Friponnes (Edition augmentée) Nouvelles Editions Stellamaris et Etienne Bar Adulte
Final Frontier JdR Space-péra Jonh Doe Tous
Le tripot du chaos Jeu de cartes Nicolas Brodu à partir de 8 ou 9 ans.
Nous qui n'existons pas Témoignage Editions Dystopia et Mélanie FAZI ??? Questionnement d’identité autour d’une forme d’asexualité ou de « non-envie de couple »
Chez soi Essai Zones Editions et Mona Cholet Adulte Une odyssée de l'espace domestique. A lire en ligne
Les chants de Loss Fantasy Da-Vinci Punk Axelle Bouet Adultes et jeunes adultes, je suppose
Héritages Science-Fiction Axelle Bouet ??? Dans l'univers d'Erdorin de Stéphane Gallay
Dr Nemrod Jeux de rôles, fictions, inspirations pour jeux de rôle Pierre Saliba Pour tout le monde, je pense Cela n'a pas été forcément publié lors du confinement, mais Pierre est un ami, et c'est MON blog ;-) !
L’étoffe dont sont tissés les vents Essai Antoine St Epondyle Analyse de La Horde du Contrevent d'Alain Damasio
Wulin JdR Oriental/Manga Editions du 3e oeil
Devâstra Réincarnation V1.1 JdR Oriental/Manga Editions du 3e oeil
Cobra V1.2 JdR Space Opéra Editions du 3e oeil
Outer Space JdR SF un peu old school Anthony "Yno" Combrexelle
Pack Horse Library JdR Historique Léonard Chabert Kentucky, 1930. Des bibliothécaires du projet Pack Horse Library parcourent à cheval les sentiers escarpés des Appalaches. Dans leurs fontes, seulement des livres.
10 livres epub Essais Editions La Fabrique Adultes
Le journal du Nightstalker Roman Editions Stellamaris et Steve "Serpent" Fabry Ados et adultes Lecture en ligne par épisode
L’échappée Roman Bapriste Salmon ??? Recommandé par Etienne Davodeau. A chaque fin d'épisode, un sondage pour lancer l'auteur sur des pistes différentes
Le roi leu Scénario gratuit pour le JdR Sorcières et Sortilèges Pierre Saliba Tous Sorcières et Sortilèges est un jeu de rôle idéal pour jouer avec des enfants
Abondance et liberté Essai Editions la Découverte et Pierre Charbonnier Adultes A lire en ligne
Trop classe ! Témoignage Editions Libertalia et Véronique Decker Enseigner dans le 9.3, Un livre sur l'école, l'entraide, la solidarité. Un livre plein d'espoir.
Mon histoire Biographie Editions Libertalia et Rosa Parks Autobiographie qui met en lumière l’intensité de l'engagement de Rosa Parks tout au long du XXe siècle.
Elfquest Coloring Book Coloriage (bon, il faut une imprimante) Elfquest Tous Cliquez sur la grande image au bas de la page. Lien direct : http://elfquest.com/wp-content/uploads/2020/03/Elfquest-coloring-book-rev2020.pdf
(Parenthèses) Roman Editions Stellamaris et Thierry Moral Ados et adultes Lecture en ligne par épisode
Générateur de monstres bizarres JdR, fictions, inspirations pour jeux de rôle Valentin Jentey (9 ans) De 6 ans (il faut savoir lire) à 199 ans Comme son nom l'indique...
Divers Romans Romans Fabrice Chotin ??? Pendant une période limitée
Cérémonie du téton Coloriage Bruno Bellamy Grandes personnes N'oubliez pas de soutenir le dessinateur sur https://fr.tipeee.com/bruno-bellamy
Les briques rouges Essai Editions Amsterdam et Quentin Ravelli Adultes Dettes, Logement et luttes sociales en Espagne - Lecture en ligne
Le propriétaire absent Entre reportage et roman Editions Amsterdam et Takeji Kobayashi ??? La vie des paysans à Hokkaido dans les années 1920 - Lecture en ligne
La Petite Ville Essai Editions Amsterdam et Eric Chauvier ??? Le déclin d'une petite ville en Haute-Vienne - Lecture en ligne
L'être et le néant Théâtre Editions Stellamaris et Stellamaris Ados et adultes Lecture en ligne par épisode
L'empereur Livre 1 - Le Roi Fantasy Liane Silwen Ados et adultes Jusqu'au 31/08
Le bel avenir de l'état-providence Essai Editions les liens qui libèrent et Eloi Laurent Adultes Tout est dans le titre, je pense. A chaque fois que je lis Eloi Laurent, je bois du petit lait
Perdus sur l'ïle déserte BD Martin Vidberg Ados et adultes Un humour joyeusement déjanté, quelque part entre Lost et Astérix en Corse
Petit traité d'écologie sauvage BD Alessandro Pignocchi Ados et adultes Un chef-d'oeuvre, tant du point de vue du dessin que du scénario - A lire absolument, et le pèse mes mots
Jeux de plateau en Print and Play Jeux de plateau Robin Red Games Tous Six jeux en Print and Play (bon, il faut une imprimante) dont un, Magic Cooking, d'Ivy et Pak Cormier

mardi 17 mars 2020

Un peu de lecture pendant le confinement !

Stellamaris et moi-même avons le plaisir de vous offrir un peu de lecture durant le confinement rendu obligatoire par la cochonceté sans doute concoctée par des Alchimistes Verougues.

Il s'agit de mon recueil de nouvelles Friponnes (quatre d'entre elles figurent le livre de base de Friponnes RPG) en version augmentée. Comprendre par cela que par rapport à la version publiée en version papier aux Editions Libreterre ou celle parue en version électronique chez Youscribe, elle contient une nouvelle de plus (les menteuses) et un très court roman (La campagne de Logran) qui constitua mon retour à l'écriture en 2008. Je pense que mon écriture s'est bien améliorée depuis ce texte, soyez charitables (et passez à la deuxième nouvelle si ça vous gonfle ^_^ )

Elle est par contre similaire a celle qui avait été offerte en bonus à certains souscripteurs lors du financement participatif du livre de base de Friponnes RPG.



Ce recueil contient donc neuf nouvelles centrées, à l'exception de la première, autour du personnage de Néalanne (la vraie star de mes livres) avant qu'elle ne rencontre son Fronin, en tombe stupidement amoureuse et fasse encore plus de bêtises.

Il constitue, je crois, une belle introduction à mon univers et à celui de Friponnes RPG.

J'ai promis il y a déjà longtemps une nouvelle version de ce recueil, encore plus augmentée, dont plusieurs nouvelles ont déjà été écrites et d'autres sont en cours.

Me consacrant actuellement au cycle de Lauranna et Jahyra et à Friponnes Steampunk , ce projet est laissé un peu de côté pour le moment.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à le (re)découvrir.

On l'a déjà dit et écrit, mais prenez soin de vous et de vos proches, restez chez vous, soyez prudents, faites des câlins avec vos très proches et vos bêbêtes familières et gardez espoir et bonne humeur. L'hiver (même bactériologique) aura bien une fin...

Cliquez-là pour accéder au téléchargement du livre.

mardi 18 février 2020

Les mains qui guérissent sont parues !

Les mains qui guérissent, 1er tome du cycle de Lauranna et Jahyra (mais qui peut se lire indépendamment, il ne se termine pas par un cliffhanger de folie), est une novella ou un court roman. Non seulement c'est un chouette récit, mais il est illustré par la merveilleuse, talentueuse et toujours tarazinboummante Jahyra qui est sans nul doute la plus douée de toutes les illustratrices ayant travaillé avec moi. Pas moins.




Pour comprendre toutes les références et en faciliter l'accès aux gens qui ne connaissent rien aux Folandes, j'ai écrit une petite nouvelle "Un si fol espoir" pour donner quelques clés aux heureux lecteurs et lectrices qui me découvriront par le biais de cet écrit . Autrement formulé, vous pouvez très bien commencer par cela, je me suis assuré auprès de gens qui ne connaissent pas mon univers qu'on peut ainsi y entrer.

Allez, je ne résiste pas à l'envie de vous en livrer aussi la 4e de couverture :

A ma gauche, Jahyra, une mage-guerrière à la rapière aussi acérée que sa langue, ce qui est fort pratique pour enseigner les bonnes manières aux crétins et aux fâcheuses
.
À ma droite, Lauranna. Femme de cœur au caractère bien trempé, magicienne et guérisseuse accomplie, elle est ambassadrice de la Confrérie des Édrulains à Havredoux et cette mission l’épuise. Elle use de son charme, de son art de la négociation et de ses nombreux autres talents pour amener la cité-état à prendre des décisions favorables au pays où elle est née. Elle a besoin d’un nouveau garde du corps et Jahyra semble toute désignée.

Dans cette ville où les intrigues de palais font partie du quotidien et où certains diplomates n’hésitent pas à recourir aux spadassins, peut-on espérer vivre tranquille une petite histoire d’amour ?

Un intrigant mélange d’érotisme et de politique, offrant des personnages séduisants aux relations bien trempées et un efficace mélange de légèreté et de drame... La magie est particulière et ne se limite pas à du supplétif guerrier. Le sexe à la fois un lien entre les personnages, une préoccupation et un mode de vie et cela contribue au charme de l’ensemble.

À découvrir.

Emmanuel Gharbi (Éditeur, John Doe)


La page de commande sur le site de Stellamaris est ici. 

114 pages, 16 € , 8 € en pdf.

Un immense merci à tous ceux qui ont rendu cela possible !

dimanche 16 février 2020

Friponnes Steampunk - Le schisme de l'Unique

– ... Ce maudit principe de chasteté me coûte plus d’hommes que les sangrelins. Je veux l’abolir mais ce n’est pas simple. J’ai la preuve qu’une relation sincère, motivée par l’amour et non par la concupiscence, ne prive en rien les miens des quelques pouvoirs que l’Unique veut bien leur accorder. Je reste persuadé qu’à ce sujet, les textes sacrés ont été lus de façon beaucoup trop restrictive.
– Si vous Lui parlez, pourquoi ne pas lui poser la question ?
– Maître Faëdar, Il me dirait que Sa réponse a déjà été écrite.
Face aux Démons, p 404

La discipline, mon cher, la discipline. Le refus du confort.
L’esprit de sacrifice. Tout est là.
Face aux Démons, p 482

On peut considérer que les choses commencèrent à se gâter quand Eustache de Ponque devient Grand Cardinal, l'homme le plus haut placé dans la hiérarchie de l'Unique.

Eustache, par Jahyra

dimanche 19 janvier 2020

Friponnes Steampunk - Borêne - Le nid de vipères

Il y a quasiment 10 ans, quand j'ai entrepris d'écrire le Guide des Folandes, j'avais intitulé mon article sur Borêne "le panier de crabes".

Celui-là s'appelle "Le nid de vipères".

Devez-vous comprendre que c'est devenu encore pire ?

Oui... et non !

Carte de John Grümph et Horacio "Lost in Brittany" Gonzales